La réserve du Pibeste

La réserve naturelle régionale du massif du Pibeste-Aoulhet s’étend sur 5144 hectares, ce qui en fait la réserve naturelle la plus vaste de France. A seulement 4 kilomètres du camping, ce mastodonte veille sur Argelès-Gazost et sa vallée que l’on peut contempler depuis son point culminant situé à 1732 mètres. Où que vous soyez dans le camping Les Trois Vallées vous pourrez l’admirer, de quoi vous donner envie d’aller l’explorer.

Une biodiversité très variée

©topopyrenees ©topopyrenees

Une biodiversité très variée

La réserve du Pibeste est le refuge de centaines d’espèces végétales et animales. La biodiversité y est très dense et variée. On y retrouve plusieurs espèces rares et menacées, mais aussi 112 espèces d’oiseaux protégées au niveau national et européen comme le percnoptère d’Egypte, le vautour fauve, le gypaète barbu, le circaète Jean le Blanc, le faucon pèlerin, l’aigle botté et le milan royal pour ne citer qu’eux. Véritable vivier de biodiversité, pas moins de 27 espèces de mammifères ont élu domicile sur les terres du Pibeste où animaux sauvages et alpages vivent en parfaite harmonie. Il suffit de lever le nez pour apercevoir les rapaces en plein vol, les bêtes d’alpage paître paisiblement et pour les plus chanceux quelques bêtes sauvages comme l’isard et le mouflon de Corse.

Le spectacle est également assuré par les 850 espèces végétales qui jonchent les sentiers du Pibeste et sont répertoriées par la maison de la réserve. Cette dernière, vous propose différentes activités et animations autour de la faune et la flore pour découvrir l’immense diversité de la Réserve dont ils sont les gardiens. 

La maison de la Réserve

Un terrain de jeu taillé pour les sportifs

©valleesdegavarnie ©valleesdegavarnie

Un terrain de jeu taillé pour les sportifs

La réserve naturelle du Pibeste-Aoulhet présente des milieux naturels extrêmement variés dans lesquels on retrouve des pentes raides, des falaises escarpées et de vastes forêts, ce qui constitue un terrain idéal pour la randonnée et le trail mais aussi pour l’escalade.

Chaque année, les coureurs du Trail des Gypaètes viennent se mesurer aux pentes du Pibeste après l’enchaînement de deux pics voisins : le Pic du Jer et le Béout. Une course de 31 kms où le sommet du Pibeste s’annoncent comme une délivrance avant la dernière descente qui mène à la ligne d’arrivée dans le centre-ville d’Argelès-Gazost. Traileurs et randonneurs trouvent donc leur bonheur sur les pentes du Pibeste, on dénombre 13 sentiers de randonnées et un sentier botanique qui sillonnent le territoire d’un versant à un autre.

Du camping Les Trois Vallées au sommet du Pibeste

Plusieurs points de départs sont possibles pour découvrir le pic du Pibeste dont le plus proche, à Ouzous, se trouve à seulement 4 kilomètres du camping Sunêlia Les Trois Vallées. Depuis le village d’Ouzous où est aménagé un vaste parking de départ en contrebas de l’église il faut compter 6h aller/retour pour 11,2 kms et 957 mètres de dénivelé positif. Une belle randonnée durant laquelle vous pourrez admirer la vallée d’Argelès-Gazost tout du long et apercevoir le camping des Trois Vallées sous un autre angle. Sur ce même versant, une autre randonnée bien connue démarre depuis le parking de la Maison de la Réserve à Agos-Vidalos, mais aussi bien d’autres chemins sont possible sur le versant Batsurguère (vallée au dessus de Lourdes) et le versant Aoulhet (Saint-Pé-de-Bigorre). 

Quelque soit le chemin emprunté, l’arrivée au sommet est facilement reconnaissable grâce à l’ancienne gare du funiculaire qui reliait Lourdes au pic du Pibeste jusqu’en 1969. Depuis la gare qui trône fièrement sur la vallée d’Argelès-Gazost et de Lourdes vous pourrez admirer au loin les Pyrénées avec une vue panoramique. Le petit plus ? Au premier étage de l’ancienne gare, les sommets que vous voyez sont indiqués et nommés !

Venez vous ressourcer et vous amuser dans la réserve du Pibeste, seul, en famille, entre amis ou autour d’un pique nique pour découvrir une faune et une flore exceptionnelle unique en France et en Europe.