Le Pic du Midi de Bigorre, un lieu rempli d'Histoire

Ce Grand Site Occitanie est un lieu emblématique des Hautes-Pyrénées qui du haut de ses 2876 mètres d’altitude offre une vue imprenable sur toute la chaîne pyrénéenne et lors des plus beaux jours jusqu’au contreforts du Massif Central. Un lieu rempli d’histoire où depuis 1873 chercheurs et techniciens scrutent l’espace pour étudier la galaxie qui nous entoure.

Un paysage naturel sublime

Un paysage naturel sublime

L’arrivée sur la terrasse de l’observatoire du Pic du Midi offre un panorama à couper le souffle avec une vue à 360° sur les Pyrénées, qui lui vaut l’appellation de “plus beau balcon naturel des Pyrénées”. On peut admirer près de 300 kilomètres de massif montagneux depuis le Pic grâce à sa position géographique, en avant scène de la chaîne pyrénéenne. C’est précisément pour ce spectacle de la nature que de nombreux visiteurs se rendent au Pic du Midi de Bigorre chaque année et en toute saison. Le Pic du Midi doit également son succès au téléphérique qui rejoint l’observatoire à Barèges et rend les lieux accessibles au plus grand nombre en quelques minutes. Les plus courageux choisissent, eux, de s’y rendre à pied en empruntant le chemin de randonnée qui mène au sommet l’été puis pour les plus aguerris, lorsque les conditions le permettent, en ski de randonnée l’hiver.

Depuis quelques années, le Pic du Midi est un haut lieu du tourisme pyrénéen reconnu comme un lieu d’exception par la région en tant que Grand Site Occitanie. L’observatoire ouvre ses portes à une poignée de personnes chaque jour et chaque soir pour un moment privilégié et une nuit au sommet. C’est là l’occasion d’observer les Pyrénées sous d’autres couleurs et de profiter du site dans son ensemble : observatoire, restaurant, couchages, et un ciel aux allures féeriques. Une nuit au Pic est aussi l’occasion de profiter de la lumière matinale et du lever du soleil qui offre un spectacle d’une pureté sublime. Le Pic du Midi de Bigorre est un concentré d’émotions et de sensations, à l'image de sa passerelle de 12 mètres de long perchée au dessus du vide qui dessine un ponton vertigineux dans le ciel.

L’histoire du Pic du Midi

L’histoire du Pic du Midi

Le Pic du Midi réunit trois qualités d’observation uniques : pureté de l’air, de la lumière et stabilité de l’atmosphère qui en font un lieu d’exception et reconnu depuis la nuit des temps. Dès l’Antiquité on trouve des traces du Pic dans la mythologie pyrénéenne mais il faudra attendre le XVIIIème siècle pour que le Pic devienne un lieu d’observation astronomique avec notamment l’étude de la couronne solaire lors de l’éclipse en 1706 par François de Plantade. C’est plus d’un siècle plus tard, en 1870, que la construction de l’observatoire débute pour s’achever en 1882. Au fil des années l’observatoire du Pic du Midi devient un haut lieu de l’astronomie, à la pointe de la recherche, mais il connaît quelques rebondissement quand en 1994 l’Etat décide de fermer le site. Après une importante mobilisation, des aménagements pour accueillir le grand public et la réhabilitation des installations scientifiques, le Pic du Midi de Bigorre tel qu’on le connaît aujourd’hui réouvre en 2000. 

En 1907, l’astronome français, Baillaud, fait installer au sommet un télescope de 50 mètres de diamètre, soit à cette époque le plus grand télescope du monde. La même année débute l’installation du planétarium sous la coupole Baillaud qui est le plus haut planétarium du monde. Par la suite de nombreuses installations astronomiques et des coupoles sont ajoutées à l’observatoire permettant à de nombreux scientifiques d’effectuer des études sur différents sujets : météorites, soleil, rayons cosmiques, étoiles, atmosphère, etc. Des thèmes de recherche que l’on peut retrouver au musée de l’observatoire (Espace Expérience) ainsi que l’histoire de la construction des lieux, à dos d’hommes et de mulets, afin d’en apprendre plus sur cette épopée légendaire des Pyrénées

Se rendre au Pic du midi

depuis Les Trois Vallées

Le Pic du Midi est accessible par Bagnères-de-Bigorre toute l’année et par Barèges et le col du Tourmalet seulement de Juin à Novembre. 


⏰ compter environ 1h de voiture depuis Argelès-Gazost
🎒 prévoir des lunettes de soleil, des vêtements chauds (même en été) et de la crème solaire
✅ vente de billets en ligne ou sur place (au téléphérique ou à l'observatoire pour les personnes à pied)

Crédit photo : picdumidi.com